mardi

Le jour où j’ai arrêté de m’empoisonner




« Et toi Anne t’as quoi comme contraception ? »

Avouez que c’est un  sujet de conversation féminin qui revient souvent..

Hé bien depuis le mois de Janvier je réponds à mes copines :
« Moi ? rien. »

Et là je les vois avec des grands sourire lubriques et j’ai droit à ce type de phrases :
«  Haaaaa c’est génial vous mettez le 3e en route »
«  Haaaa tu vois,toi aussi »
«  Oh ? Délire c’est top »

Ont ce calme les filles, je n’ai plus de contraception MAIS je ne veux plus d’enfants…(naturel du moins).

Pourquoi ? Voilà pourquoi :

J’ai pris ma première pilule à l’âge de 15 ans.
À la base c’était surtout pour diminuer des douleurs atroces qui me clouaient au lit 1 semaine par mois.

Cette première année j’ai vue mon corps changer, j’ai pris 15 kg , je suis passé d’un 90B a un 1OOD , détail qui fait rêver beaucoup d’hommes et de femmes mais qui n’est pas facile à accepter à 15 ans .

J’ai gardé cette pilule plusieurs longue années en enchaînant les plaquettes pour ne plus avoir mes règles.

À 20 ans j’ai changé de pilule pour une « spéciale acné » mon cul oui..

Puis j’ai arrêté quelques temps pour raisons personnelles.

Vers 23 ans j’ai opté pour une microdosée, qui me convenait plutôt bien.
Mais au fur et a mesure des années les kilos c’était installer,  dû aux hormones, à l’arrêt du sport … enfin bref je me suis fait un manteau d’hiver lol

Quand mon chéri m’à demandé de lui faire un bébé, j’ai arrêté la pilule en me disant ça va prendre quelques mois.

J’ai acheté un lot de test d’ovulation à la pharmacie .
Un jour je suis descendue voir ma pharmacienne en lui demandant
 « Bonjour, je suis peut-être pas faite comme tout le monde mais vos tests d’ovulation son toujours positif »
Elle m’a répondu avec un immense sourire
 « Je vais vous faire un cadeau »
elle m’a offert un test de grossesse.

Le soir même mon chéri à découverts 13 tests positifs sur la table (12 d’ovulation + 1 de grossesse) …
1 semaine après l’arrêt de la pilule j’étais enceinte !

L’occasion de nous rendre compte que nous étions « hypers-fertiles ».

À ce moment-là j’ai repensé à une amie qui était tombés enceinte 2 mois après son premier accouchement, et qui m’avait dit
« Il y a des couples c’est comme des legos , Philippe et moi on s’emboîte trop bien »
 et j’avais dit à mon chéri « mon amour tu es mon lego ».

Quelques années, 4 fausses couches et 2 enfants plus tard je me suis fait poser un implant contraceptif.

Mon avis ?

La pose fait un mal de chien … mais vraiment !
Le gros point positif c’est que tu n’as pas à flipper de l’oublier.

Après les points négatifs et là il y a de quoi écrire :
-      La prise de poids +++
-      La rétention d’eau
-      La peau qui devient hyper sèche
-      Les odeurs corporelles en mode « beurk »
-      La libido qui joue les montagnes russes…

J’ai mis une année à réfléchir, à discuter avec mon gynéco chéri.

Après une énième fausse-couche surprise la décision a été prise de le retirer et de ne pas le remplacer.


Mais ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas fous,
Nous avons investi chez notre ami Durex.

À cette occasion mon mari m’a fait la plus grande des preuves d’amour.
Un jour il m’a dit
«Et si je me faisais faire une vasectomie? Puisque de toute façon on ne veut plus d’enfant naturel … »
Je lui ai demandé s’il avait penser qu’un jour on pourrait se séparer et qu’il souhaiterait
Peut-être refaire sa vie et donc refaire des enfants.

C’est là qu’il a dit cette phrase magnifique (je ne sais même pas s’il se rend compte de la beauté de sa phrase)
« Déjà on ne se séparera jamais et après je ne voudrais jamais d’enfants avec une autre femme …jamais »

Voilà la solution est trouvée, dans quelques mois nous pourrons à nouveau faire l’amour sans protection et sans aucunes inquiétudes.

Quand à moi je redécouvre mon corps sans hormones et c’est un réel bonheur.

Ma peau n’est plus sèche
Je sent bon ;-)
Ma libido revient
Pour les kilos, j’en discute avec eux.

Une nouvelle vie de femme.. Libre !! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire